ACHETER A LA MONTAGNE: bonne ou mauvaise idée ?

Avec des taux de crédit riquiqui, et si c’était le moment de vous offrir ce pied-à-terre dans la station de vos rêves ?

La montagne séduit de plus en plus ! Car les vacances en haut des sommets ne se limitent plus seulement à l’hiver. Et la plupart des stations de ski proposent une grande palette d’activités au grand air et au soleil. À réaliser en famille ou entre amis !

Les logements les plus prisés ?

Terminé les studios. Ce sont aujourd’hui les T2 d’environ 50 m2, avec 2 chambres, situés au pied des pistes ou au centre des stations qui ont la cote en immobilier. Ils répondent à la demande locative de la clientèle française comme étrangère. Si vous voulez investir, soyez attentif aux bonnes conditions d’accès. Choisissez les stations qui diversifient au maximum leurs activités de plein air (randonnées, parapente, VTT…) et culturelles. Vous augmenterez aussi votre chance de louer un bien toute l’année.

3 pistes à suivre selon votre objectif

1. C’est une résidence secondaire pour un usage exclusif et familial
Vous supporterez toutes les charges sans avantage fiscal. Pensez alors à l’impôt de plus-value lors de la revente éventuelle. Réfléchissez à plus long terme : est-ce que vos enfants et /ou petits-enfants viendront dans cette station ?

2. C’est un investissement mixte
Vous voulez en profiter et le louer le reste du temps. La location saisonnière demande
une bonne organisation. Vous devrez enlever votre petit bazar personnel et vider le local à ski…
Attention : le bien doit être irréprochable. Et si vous manquez de temps, il vous faudra confier la gestion locative à un professionnel. Il s’occupera du ménage, de la remise des clés, fera l’état des lieux. Comptez 20 à 25 % hors taxe des montants de la location.
Vous devrez déclarer la mise en location du bien, même si elle a lieu à titre occasionnel. Les loyers entreront dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (Bic). S’ils sont inférieurs à 32 900 €, ils bénéficieront d’un abattement forfaitaire de 50 %.

3. Vous voulez défiscaliser
Dans ce cas, vous investissez dans une résidence de tourisme. Vous achetez un appartement meublé et bénéficiez d’équipements de loisirs (piscine, sauna…).
Attention à bien choisir la station, la qualité de la résidence, des services et surtout, du gestionnaire. Il vous reversera les loyers après déduction des charges. Vous ne pourrez occuper le logement que quelques semaines par an. Vous opterez soit pour le régime Censi-Bouvard (prolongé jusqu’au 31 décembre 2016), soit pour le statut classique de loueur en meublé non professionnel ou de loueur en meublé professionnel.

Comme le foncier se fait plutôt rare en montagne, les prix se maintiennent à des niveaux assez élevés.

Les Alpes : les plus beaux domaines skiables pour les addicts de glisse. Comptez entre 3 200 et 10 000 € du mètre carré.

  • Courchevel, Megève, Chamonix, Méribel ou encore Val d’Isère, les prix se situent autour de 8 000 euros le mètre carré.
  • Avoriaz, La Plagne, Tignes : près de 5000 €/m2
  • La Clusaz, Samoëns, Les Carroz et aux Saisies : comptez entre 3 200 et 5 000 € du mètre carré.
  • Par Nathalie Duny, le 28 Novembre 2016 dans J’ACHETE – Je deviens propriétaire
Ce contenu a été publié dans Actualité. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.