De quoi se compose une installation électrique ?

Vous souhaitez faire évoluer votre logement, par exemple transformer une chambre en bureau. Pas de problème : vous pouvez faire évoluer votre installation électrique selon vos besoins.

Une installation électrique sécurisée

Une installation électrique se compose des principaux éléments suivants :

un compteur électrique, qui sert à mesurer la quantité d’électricité consommée ;

le disjoncteur général : il permet de couper le courant sur l’ensemble de l’installation. Cette coupure se produit automatiquement si la puissance souscrite est trop faible par rapport au nombre d’équipements en fonction ;

un tableau électrique, organe « cœur » de l’installation. Il regroupe tous les circuits électriques du logement, et le cas échéant, les automatismes liés à la domotique.

Plusieurs équipements de sécurité sont présents sur le tableau électrique :

les disjoncteurs divisionnaires : ils se trouvent à l’origine de chaque circuit électrique et assurent la protection contre les surintensités ;

les dispositifs différentiels à haute sensibilité (30mA) : ils protègent l’installation électrique et les personnes contre les moindres fuites de courant.

L’installation électrique se compose en outre :

du câblage électrique : il part du tableau électrique et alimente les différents matériels de l’installation comme les luminaires, les prises, le chauffage et autres. Les conducteurs doivent être placés dans des conduits, des moulures ou des plinthes en matière isolante pour assurer leur protection mécanique.

Dans le cadre de votre rénovation, vous pouvez faire ajouter à votre installation certains équipements supplémentaires selon le besoin recherché :

Pour réaliser des économies d’énergie :

le délesteur : il gère automatiquement l’alimentation électrique des appareils domestiques et coupe l’alimentation de certains appareils non prioritaires lorsque la consommation électrique risque de dépasser la puissance souscrite. Le délesteur peut ainsi faire économiser jusqu’à une à deux tranches d’abonnement en tarif bleu ;

le contacteur Heures Creuses / Heures Pleines : lorsque le tarif est moins élevé, le contacteur met automatiquement en route les appareils qui consomment le plus d’électricité. Ce système fonctionne lorsque l’abonné a souscrit un tarif jour/nuit ;

le programmateur de chauffage : il permet de réaliser des économies substantielles sur la facture énergétique et d’améliorer le confort puisqu’il pilote un ou plusieurs appareils de chauffage selon des plages horaires définies par l’utilisateur. Ce pilotage peut aussi s’effectuer à distance.

Pour la sécurité domestique :

Simulation de présence, dissuasion d’intrusion ou détecteurs de fumées, de fuites de gaz, ou d’eau : les solutions sont aujourd’hui nombreuses pour protéger son logement.

Pour l’accès au multimédia :

Le coffret de communication réunit les arrivées des courants faibles qui transportent l’information (téléphone, télévision, internet…), par opposition aux courants forts qui sont consacrés au transport de l’énergie.

Ce contenu a été publié dans Actu-Habitat, Actualité, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.