La petite histoire des thermes de Saint Gervais les bains/le Fayet

La découverte de la source

La découverte des sources remonte à 1806 : à cette époque, un ouvrier de Servoz, qui péchait à la truite dans le Bon-Nant au-dessous de la cascade des Bains, remarqua des vapeurs à odeur sulfureuse qui s’élevaient des rives du Torrent à un endroit où la neige séjournait rarement en hiver.
Prévenu, le propriétaire du terrain, M. Gontard, fit exécuter des fouilles qui permirent de constater la présence d’une source thermale abondante.
À la suite d’analyses qui en furent faites par Pictet, Tingry, Boissière et de la Rive, membres de la Société d’Histoire de Genève, la création d’un Établissement fut immédiatement décidée et mise à exécution.

La médicalisation de la source

L’efficacité de ses eaux lui fit rapidement une réputation de bon aloi, si bien, que déjà en 1809, la Société Médicale de Lyon en fait mention dans des termes élogieux ; que l’École de Médecine de Paris donne un avis favorable à leur usage, dans une note adressée au Ministère de l’Intérieur le 3 juillet 1810.
Depuis lors, l’Établissement, sans cesse grandissant, passa entre les mains du Docteur de Mey et de ses successeurs, et sa renommée s’étendit jusqu’en Belgique et en Allemagne.
Vers 1882, les sources devinrent la propriété de la Compagnie Générale d’Eaux minérales et Bains de Mer, 48, rue Taitbout, à Paris. Sous cette puissante Société, la station primitive se transforma et fut dotée d’un nouvel Établissement et d’un Grand Hôtel réunissant tout le confort mode.

La source aujourd’hui

Aujourd ‘hui les termes sont la propriété de la SAS Thermes de Saint-Gervais-les-Bains Le Fayet,dont le siège social est au 355, allée du Docteur Lepinay – parc Thermal 74190 Le Fayet.

Ce contenu a été publié dans Actu-Pays du mont-Blanc, Actualité, avec comme mot(s)-clef(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.